“Les défis sociétaux de la transition digitale et numérique”

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

L’ère de la transition numérique a engendré d’importants bouleversements sociétaux, suscitant divers défis. SAYNA, pionnière de l’éducation numérique à Madagascar, se positionne en leader consciente de l’impact considérable de cette transformation.

Lors de l’Aptitude Story organisée le 20 octobre 2023 par l’ ALTITUDE BUSINESS SCHOOL, Matina RAZAFIMAHEFA, fondatrice de cette startup, a partagé ses expériences et ses points de vue sur le secteur du digital et des nouvelles technologies à Madagascar. Cette rencontre a offert aux étudiants l’opportunité d’explorer avec la dirigeante de SAYNA le thème « Défis sociétaux de la transition numérique et digitale ».

Pendant la discussion animée par les modérateurs Ahmad RAHARISOA (L3/ABS) et Christina RAKOTOFIRINGA (L3/ABS), Matina RAZAFIMAHEFA a partagé son parcours professionnel et les défis qu’elle a relevé en tant qu’entrepreneure. Bien qu’elle ne se présente pas comme une experte en administration ou en création d’entreprise, elle a exposé les origines de SAYNA, mettant en lumière une opportunité majeure dans le secteur numérique à Madagascar. Malgré les obstacles, elle a persévéré, transformant sa startup en une entité renommée à Madagascar, dans la région, et même jusqu’en Europe. Au cœur de son discours, Matina a dévoilé les activités principales de SAYNA, plongeant dans le paysage numérique malgache et révélant les clés du succès fondées sur une organisation stratégique.

SAYNA est une entreprise innovante qui identifie, forme et place les talents digitaux africains. Sans aucune intention de dissimuler sa fierté vis-à-vis des réalisations de son équipe, Matina RAZAFIMAHEFA déclare avoir été tentée de renoncer en raison des difficultés, mais le dépassement de ses collaborateurs l’a encouragée à persévérer. « J’ai compris qu’on a besoin de moi, qu’on a besoin de SAYNA. Le secteur du numérique a un énorme potentiel et le marché existe. Ma moindre contribution à l’essor de l’Afrique serait de persévérer malgré le contexte socio-économique qui n’est pas toujours clément », confie-t-elle.

L’éducation, l’employabilité des jeunes et l’accès au monde du travail sont des sujets qui tiennent à cœur à Matina Razafimahefa. « Ce sont des éléments clés des défis sociaux », comme elle les qualifie. Cette jeune femme, qui a fait ses études en France, revient au pays pour apporter aux futurs techniciens de haut niveau du numérique le soutien dont ils ont besoin pour percer dans ce domaine. L’école prend en charge les frais de formation et aide les étudiants à décrocher des missions informatiques internationales, afin qu’ils puissent rembourser les frais de formation avec leur premier revenu. À noter que, malgré sa double culture franco-malgache, la jeune entrepreneure conserve précieusement en elle les valeurs.

Après une heure de discussion inspirante, Matina Razafimahefa a encouragé ses cadets à l’ABS en leur disant que si SAYNA a pu se faire un nom dans le monde de l’entrepreneuriat, tout le monde peut le faire. La transition numérique est un événement qu’il faut saisir, quel que soit le secteur dans lequel on veut se lancer. SAYNA ouvre la voie, c’est à chacun de suivre l’exemple et de frayer son chemin.

Gracia RALAIZANDRY / Mélanie RAKOTOARISOA L3 ABS